Ma balade au Parc national des Cévennes

On oublie trop souvent le patrimoine géographique, géologique et archéologique dont nous disposons, en France. Des paysages aussi époustouflants que le grand Ouest américain, un héritage architectural digne de la Rome antique, des produits locaux qui régalent les gastronomes : tout cela se trouve dans l’exceptionnel Parc national des Cévennes. Exceptionnel, d’abord, parce que c’est un parc de moyenne montagne, le seul dont le coeur accueille encore des habitants à l’année. Si je devais choisir un mot pour décrire les quinze jours d’enchantement que j’ai passés dans cette immense étendue, à cheval entre les régions Occitanie et Auvergne- Rhône Alpes, ce serait le mot “éblouissant”. A la fois démonstration de force de la nature et terre d’hommes et de femmes de caractère, les Cévennes ne peuvent laisser personne indifférent. Voici quelques impressions et idées de balade.

Pour les amoureux de monuments et d’architecture

Il y a évidemment l’embarras du choix dans une région aussi diverse et au patrimoine aussi riche que les Cévennes. Si je devais choisir les monuments qui m’ont le plus impressionnée, je citerais bien sûr le Pont du Gard et le Château de Portes. Symboles de deux époques et deux styles très différents, ils ont en commun de vous couper le souffle. On ne présente plus le Pont du Gard, qui accueille 1,5 millions de visiteurs par an. Il représente un joyau d’architecture romaine avec ses trois niveau au-dessus du Gardon, et appartenait à l’ancien aqueduc qui reliait Uzès à Nîmes. Quant au Château de Portes, surnommé le Vaisseau des Cévennes, j’ai trouvé la vue qu’il offre tout simplement inoubliable, notamment sur la plaine d’Alès, les environs du Mont Lozère et même, le jour où j’y étais, sur le Mont Ventoux.

Pour les fous de nature

A vrai dire, je ne sais même pas vraiment par où commencer tant les paysages de ce territoire classé à l’UNESCO sont époustouflants. Il ne faut absolument pas manquer les gorges du Tarn et de la Jonte, avec leurs encaissements, leurs cascades, leurs lieux naturels secrets et charmants. Les passionnés de géologie et de paysages minéraux, dont je suis, ne peuvent qu’y trouver leur compte également. Je retiens en particulier le fameux Chaos de Nîmes-le-vieux avec ses superbes dolomites, ou encore l’aven Armand, peut-être la plus grande grotte de stalagmites découverte au monde. L’un des endroits que j’ai préféré est indiscutablement le belvédère des vautours, près du Rozier, qui est remarquablement aménagé. C’est une maison d’observation qui donne une vue imprenable sur une zone où les vautours vivent en totale liberté.

Randonnée originale et agro-pastoralisme

Le Parc national des Cévennes compte bien sûr plus chemins de grande randonnée, qui permet à des marcheurs de tous niveaux de parcourir le chemin qui leur correspond le mieux. Cependant, j’ai choisi pour ma part d’emprunter une partie du chemin de Stevenson. Qu’est-ce que c’est ? C’est tout simplement le chemin que l’auteur de “l’Île au Trésor” a emprunté il y a plus d’un siècle lorsqu’il s’est réfugié dans les Cévennes, après un gros chagrin d’amour. Spécificité : il a parcouru ce qui est désormais le GR70, qui va du Puy-en-Velay jusqu’à Saint Jean du Gard sur plus de 200 km, accompagné de son âne. C’est une superbe route qui passe par Ussel, le mont Lozère, le pic de Finiels...Cela donne surtout le temps de découvrir l’une des plus grandes beautés des Cévennes, qui est aussi un véritable art de vivre : l’agro-pastoralisme, cette agriculture raisonnée, pratiquée en totale harmonie avec la nature. L’occasion de découvrir des traditions anciennes et des habitants particulièrement accueillants, prêts à partager leurs savoirs et leur culture avec toute personne qui s’y intéresse. Pour moi, qui confesse un petit péché de gourmandise, ce fut aussi l’occasion de goûter à de nombreuses spécialités culinaires locales. Mention spéciale, bien sûr, au pelardon, ce délicieux fromage de chèvre fabriqué sur place, et à la bajana, cette soupe de châtaignes inimitable, bien réconfortante après une marche au coeur de ce territoire tout simplement magique.

Bonjour je m'appelle Monique, et je vous souhaite la bienvenue sur mon site dédié à mes passions. Je m'intéresse depuis toujours aux abbayes et aux jardins de France, et depuis que je suis à la retraite, j'ai la chance de pouvoir voyager beaucoup dans notre beau pays.



Quelques sites intéressants